La véritable galette de blé noir

Non, je ne suis pas Bretonne… mais Alsacienne :) Je ne fais que reproduire ici la recette des véritables galettes de blé noir dénichée dans le livre Sarrasin, l’alternative sans gluten de Clémence Catz (éd. La Plage). Je connaissais la galette bretonne « traditionnelle », à base de farine de blé noir, voici la galette bretonne « véritable », à base de graines de sarrasin que l’on torréfie légèrement avant de les moudre, au tout dernier moment.
« Mais quel est donc l’intérêt de préparer sa propre farine fraîche alors qu’on trouve de l’excellente farine de blé noir dans le commerce ? … » L’intérêt est gustatif : les galettes de blé noir préparées avec des graines de sarrasin légèrement torréfiées, ont une saveur de noisette plus prononcée. Autre intérêt : ces graines développent un mucilage (subsistance visqueuse) lorsqu’elles entrent en contact de l’eau, ce qui permet de se passer d’oeuf sans problème. Pas de risque de casse à la cuisson : ces galettes au sarrasin ont une excellente tenue. Je les ai garnies d’une fondue de poireau à l’échalote et au thym. M. Cookismo a opté pour une version au sucre de canne.

Vraie galette bretonne au blé noir (sarrasin)

Recette des « vraies » galettes de blé noir

Préparation : 15 min • Repos : 30 min • Cuisson : 2’30-3’/galette

Ingrédient pour 4 galettes de 20-22 cm :
100 g de graines de sarrasin (≠ kasha)
30 cl d’eau (voire 5 à 10 cl de plus)
1/2 c. à café de sel
Pour la cuisson, plusieurs graisses possibles :
Saindoux (pour les traditionalistes)
Beurre demi-sel (pour les Bretons)
Beurre clarifié/ghee (sans lactose)
Huile d’olive (option vegan)

Préparation des véritables galettes au sarrasin

Faire dorer les graines de sarrasin à la poêle, sans ajout de matière grasse, sur feu moyen-fort, en remuant continuellement, jusque les graines soient bronzées (et surtout pas brûlées).
Ndlr : Le degré de coloration des graines influe sur la saveur des galettes. Plus elles sont grillées, plus le goût des galettes de blé noir sera prononcé. 

Graines de sarrasin décortiquées Kasha maison doré à la poêle

Retirer les graines de sarrasin du feu, laisser tiédir quelques minutes, puis mixer en poudre fine (au blender pour moi).
Ajouter 30 cl d’eau, le sel et mixer la pâte pendant une minute, en raclant les bords du blender/mixer si nécessaire.

Graines de sarrasin moulue Pâte à galette bretonne véritable

** La pâte sent bon  la cacahuète grillée ^^ **

Verser la pâte à galette de blé noir dans un saladier et laisser reposer 30 minutes (le temps que le mucilage se forme).
Mélanger ensuite la pâte pour en vérifier la consistance et ajouter quelques cuillerées d’eau si elle semble trop épaisse (ce sera peut-être le cas si vous prolongez la durée de repos).

Pâte à galette de sarrasin avant repos Pâte à galette bretonne après repos

Cuisson des galettes de blé noir :
Chauffer une petite poêle ou crêpière anti-adhésive de 20-22 cm de diamètre.
Ajouter une lichette beurre (demi-sel ou clarifié).
Verser une louche de pâte dans la poêle chaude et imprimer un mouvement du poignet pour en recouvrir le fond.
Laisser cuire sur feu moyen jusqu’à ce que le dessus de la galette de sarrasin soit sec.
Retourner la galette et poursuivre la cuisson côté face pendant 1 minute à 1 minute 30.
Renouveler l’opération avec le reste de pâte, en conservant les galettes de blé noir déjà cuites sur une assiette posée au-dessus d’un bain-marie ou sous une cloche en plastique.
Garnir ces galettes de blé noir véritables à l’envi.La vraie galette de blé noir

9 mots gourmands sur “La véritable galette de blé noir”

  1. Anaïs Hincourt dit :

    Ta galette me fait tout simplement valser les neuneuilles! ^^ Surtout la photo finale, où elle est garnie de petits morceaux d’oignons fondants… Hmmm! Tellement appétissant! Je récupère ta recette, et te remercies grandement de ce partage! MERCI! :D Je tâcherai d’en faire dès que possible! :p Bon week-end et bonne continuation! ;)

    • Christelle dit :

      Mais oui, c’est trop bon ! C’est une recette que l’on réalise souvent à la maison, d’autant qu’en Autriche, où nous vivons, la farine de sarrasin est rare et bien plus chère que les graines de sarrasin utilisée pour cette recette « tradi ». Tu m’en donneras des nouvelles ! Très bon week-end à toi également.

  2. VENUS 83 dit :

    Bonjour,
    J’ai découvert cette recette qui pour moi me paraissait très authentique et rustique, et ça y est je m’y suis enfin mis!!!

    J’ai mis 200 gr kasha et 30 cl eau et sel, puis repos 24 h et je voulais les 30 cl restant mais me suis arrêtée vite car la pâte est restée très liquide (je n’ai rajouté que 10 cl)me suis vite arrêtée car je pensais avoir fait une erreur, mais non donc en tout 40 cl pour 200 kasha!

    Est-ce normal?
    Pourriez-vous me définir la texture de la pâte??
    Merci
    Fabienne

  3. VENUS 83 dit :

    Bonjour une nouvelle fois,
    J’ai finalement voulu faire les crêpes!
    Je suis pourtant quelqu’un d’aguerrie en cuisine, mais là, je ne comprends pas!!!
    La pâte, une fois mise dans la poêle chaude se fige et s’agglutine l’eau s’évapore et reste le kasha, au fond, moulu!
    il faut attendre que la « galette » se dessèche complètement pour essayer de la tourner , et encore, j’ai laissé ainsi se dessécher et croustiller!
    Pourriez-vous m’expliquer ce qu’il faut faire exactement cela serait sympa ?
    Merci beaucoup à bientôt….

    • Christelle dit :

      Bonjour Fabienne, à mon souvenir, la pâte est à peine plus épaisse que celle d’une pâte à crêpe « classique ». Les proportions données sont bien celles que j’ai utilisées. Elles peuvent être ajustées en fonction des graines que vous utilisez. Je n’ai jamais laissé cette pâte reposer plus d’une heure, peut-être que le repos de 24h ne lui convient pas (trop de mucilage ?) ? Avez-vous utilisé du kasha déjà prêt ou bien avez-vous grillé légèrement vos graines de sarrasin ? Peut-être étaient-elles trop sèches ? La cuisson se fait sur feu mpoyen-doux, afin que la pâte ne bulle pas.

      • VENUS 83 dit :

        Ah merci beaucoup de votre réponse!
        Alors oui mon kasha était déjà toasté, et j’ai voulu quand même le passer un petit peu à la poêle.
        Effectivement j’ai laissé reposer…
        Et la texture vraiment à peine plus liquide puisque je n’ai pas mis entier (que 10 cl ) les 2ème 30 cl d’eau soit 40 cl pour 200 gr de kasha!!
        J e suis très déçue car rien qu’à la lecture et avec cet ingrédient « rustique », je pensais que c’était top!! et ce n’est pas mon cas pour beaucoup de recettes sur internet!!!
        JE réessaierai car je suis têtue, quand ça en vaut la peine, et je pense que c’est plausible!
        Ne l’avez-vous faite qu’une seule fois, vous??
        Et votre galette était-elle assez fine quand même? ELLE NE CASSAIT PAS AU PLIAGE ?
        Rho, ça me fait râler!!!!

        • Christelle dit :

          Bonjour, c’est une recette que j’ai réalisée quelques fois, car j’aime son côté rustique et la saveur de sarrasin grillé ! J’ai toujours utilisé des graines de sarrasin nature que j’ai légèrement torréfiées à la poêle, et non du kasha. Je me suis faite avoir une fois par une poêle trop chaude (la pâte s’est transformée en « gruyère ») et une pâte un peu trop épaisse (que j’ai allongée à l’eau), mais les galettes restent normalement souples au pliage. Vous avez raison d’être têtue : essayez avec des graines « nature » que vous ferez légèrement dorer à la maison. Il serait dommage que vous restiez sur cet échec !

          • VENUS 83 dit :

            AH MAIS OUI JE LA SENS TROP CETTE RECETTE DONC JE LAISSERAI PAS TOMBER!!!!
            Et j’ai des origines Corses à 80% donc têtue comme les bretons!!
            l’effet gruyère, bien trouvé ! c’est ce que j’ai eu avec la pâte qui était pas épaisse, assez liquide, j’ai cru que ça venait de trop liquide!!!
            Et alors l’effet « gruyère », viendrait effectivement de la poêle très chaude aussi, c’est quand moi je parlais d’évaporation de l’eau et farine résiduelle amalgamée au fond de la poêle avec des trous partout.
            C’est pour cela qu’après j’ai tenté poêle très faible et laissé sécher….

            Bon je vais acheter le sarrasin non toasté alors!

            je vous dirai….

  4. […] :Blog cookismo dont cette recette est une copie, c’est celle que j’ai suiviLe site crepier.info dont […]

Un avis, une remarque sur cette publication ?
La véritable galette de blé noir

*