Pavie, la belle Lombarde

illustration_article_pavie_vogel_440


A 40 km au sud de Milan, Pavie offre un moment de détente à qui prend le temps de flâner dans son paisible centre-ville. Une journée suffit pour s’imprégner de l’atmosphère reposante de la belle Lombarde. Visite guidée.

ponte_coperto_200

Le Ponte Coperto enjambe le Ticino.

Lorsque l’on arrive à Pavie, mieux vaut ne pas s’aventurer dans le cœur de la ville en voiture. Les rues y sont piétonnes et étroites pour la plupart. Garez-vous plutôt sur la rive gauche de la rivière Ticino (Tessin), à proximité du Ponte coperto. Ce pont couvert en briques rouges a été reconstruit en 1949, à quelques mètres du pont médiéval, effondré en 1947 à la suite des dommages causés par la guerre.

Le vestiges du pont médiéval, à quelques mètres du nouveau.

Le vestiges du pont médiéval, à quelques mètres du nouveau.

Il suffit de descendre sur la rive pour voir les vestiges de l’ancien pont. Vous pouvez alors poursuivre votre balade le long de la rivière, paradis des coureurs, qui s’entraînent même en plein cagnard… Pour fuir les grosses chaleurs, réfugiez-vous plutôt dans le centre-ville historique de Pavie.

Briques rouges à gogo

Dans le prolongement du Ponte coperto, se trouve le Corso strada nuovo, une importante artère commerçante. En la remontant puis en bifurquant sur la gauche, vous tomberez sur le Duomo, le Dôme de Pavie, actuellement en rénovation. Deux rues plus au nord, se dresse l’église de Santa Maria del Carmine, en briques rouges, comme le pont couvert

A quelques pas de là, vous trouverez l’université historique de Pavie, fondée au 14e siècle. Impossible de la manquer, trois tours de briques rouges – là encore – se dressent juste devant elle, sur la Piazza Leonardo da Vinci. Aujourd’hui ces tours sont soutenues pas des renforcements métalliques…
Les Pavésans aiment s’installent sur les bancs de cette place ombragée pour bouquiner, se reposer… ou prendre leur déjeuner dans le restaurant d’à côté.

piazza_Leonardo_da_vinci_150

La tour de l'horloge devant l'université.

Le mascarpone, une crème piémont-lombarde

piazza_leonardo.200

Une partie de la Piazza Leonardo Da Vinci, devant l'université.

Là-bas, le risotto est ferme et crémeux : authentique… Les fraises côtoient le mascarpone – double crème originaire du Piémont et de Lombardie – dans un dessert des plus onctueux…

Au restaurant, il est mal vu de demander une carafe. En Italie, l’eau du robinet est très peu consommée et est de qualité inégale dans le pays. Mieux vaut demander une bouteille d’eau minérale (acqua naturale), d’autant plus qu’elle coûte 1€, ou guère plus.

La Gelateria et ses « dolce »

Une fois votre première expérience avec la cuisine italienne achevée, retournez au pied de l’horloge et entrez dans la cour de l’université : un jardin bien entretenu. Dirigez-vous alors vers le Castello Visconteo, au nord de Pavie. Un parc entoure ce château… de briques rouges. C’est le paradis des amoureux…

castello_visconteo_200

Le Castello Visconteo.

Après s’être prélassé quelques instants dans la pelouse, redescendez dans le centre de la ville, en passant par la Piazza Petrarca, la place du marché puis par la rue du 20 Settembre (20/09/1870 : prise de Rome – Etat appartenant alors au Pape – par les Italiens). Arrêtez-vous dans la Gelateria, à l’angle de la rue.

Le Zucchotto, à base de crème mascarpone.

Le Zucchotto, à base de mascarpone.

Vous y trouverez des glaces (dont celle à la crème : Attention, elle n’est pas à la vanille !!), sorbets et les pâtisseries typiques : semifredo, zucchotto (gâteau en forme de dôme à la génoise, au mascarpone et aux fruits secs et/ou confits), bacio (au chocolat et aux noisettes).

Certosa di Pavia, la Chartreuse gothique

Redescendez alors vers le Ticino, en savoureux votre gelato (glace) et appréciez la quiétude des ruelles, dont celle du Corso Garibaldi, où se succèdent les épiceries, boulangeries, pâtisseries… Ne vous étonnez pas de trouver tous les commerces fermés en début d’après-midi. En Italie, quel que soit le moment de l’année, les commerçants font une pause de midi… à 16 heures.

rue_200

Les ruelles du centre ville, en galets.

certosa_di_pavia_200

La Chartreuse de Pavie. Des moines cisterciens vivent dans le cloître, à côté.

L’heure pour vous de reprendre votre voiture pour vous rendre à 8 km au nord de Pavie, à Certosa di Pavia, visiter sa fameuse Chartreuse gothique.
Pour pouvoir y entrer, il faut avoir les épaules et les genoux couverts.
Les gardiens y veillent.

plan_pavie_coloré

Christelle Vogel

Et aussi : Parme, une ville sous l’appellation

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Pavie, la belle Lombarde

*