Toutes les archives de la catégorie ‘Soupes et veloutés’

Velouté glacé carotte-coco

mercredi 15 juillet 2015

De la soupe en plein été ? Oui, mais de la soupe froide, voire carrément glacée. Ça rafraîchit, ça hydrate et ça fait le plus grand bien quand le mercure s’affole. Le voulté glacé à la carotte et au lait de coco que je vous propose ci-dessous peut être servi en entrée ou bien en verrine, pour un apéro. En version plus « light », on remplace la moitié du lait de coco par du bouillon (légume ou volaille) ou bien on prépare un velouté de courgette glacé, parfumé au basilic et à l’ail.

Velouté glacé carotte-coco

(suite…)

Velouté d’asperges vertes à la crème d’amande

mardi 23 juin 2015

Monsieur Cookismo n’aime pas les asperges. Qu’elles soient blanches, vertes ou violettes, même combat. Quand j’en ramène une botte à la maison, c’est sûr, c’est tout pour moi. Ça fait beaucoup, une botte d’asperges vertes, pour une seule personne. Alors je varie les préparations : Salade tiède de quinoa aux asperges, Salade crue d’asperge & son oeuf poché, Asperges vertes & vinaigrette à l’oeuf dur mimosa et ici, Velouté d’asperge verte à la crème d’amande. C’est doux, ça goûte le printemps et ça peut même faire office de sauce crémeuse et printanière pour les pâtes (voir tout en bas).

Velouté d'asperges vertes à la crème d'amande

(suite…)

Velouté de brocolis au lait d’amande

vendredi 23 janvier 2015

Le brocoli, je le déguste le plus souvent en poêlée à l’asiatique (germes de soja, carottes, soja, miel…) ou bien cuit à la vapeur, encore un peu croquant (mou, il devient vite écoeurant), de préférence lorsque Monsieur Cookismo n’est pas là, pour ne pas avoir droit à la soupe à la grimace… J’aime bien aussi le brocoli rôti au four, parfumé à l’ail et parsemé de parmesan, mon dernier mode de cuisson testé. Puisqu’ « hiver » rime avec « soupière », j’ai opté cette fois pour une recette de velouté de brocolis au lait d’amande, bien réconfortante. Je ne me suis pas cassée la tête (j’en ai besoin pour pas mal de choses mine de rien) : j’ai repris la recette de mon velouté de chou-fleur au lait d’amande et y ai ajouté un bonus « échalote confite au miel », pour la déco et la douceur. Mixé avec le brocoli, le lait d’amande adoucit le goût prononcé du chou (qu’il soit « fleur » ou non). Cette soupe verte veloutée permet de faire le plein de fibres, vitamines et minéraux au coeur de l’hiver. A savourer chaud… et bien au chaud. Le gang anti-chou pourrait même se laisser convaincre.

Velouté de brocolis à la crème d'amande

(suite…)

Velouté de chou-fleur au lait d’amande

lundi 19 janvier 2015

Une recette toute simple, issue du tout premier numéro du magazine Vital Food (p. 30). J’ai utilisé un chou frais pour réaliser cette recette de velouté de chou-fleur au lait d’amande. Je le blanchis, le cuis à la vapeur puis le mixe enfin avec du lait et de la crème d’amande. Ce procédé permet de préserver au mieux les vitamines et minéraux du chou-fleur. Un conseil : fermez bien la porte de la cuisine ou bien ouvrez les fenêtres car le chou-fleur dégage une forte odeur à la cuisson. Mais il est tellement savoureux qu’on lui pardonne ses effluves soufrées quelque peu embaumantes. On lui pardonne d’autant plus que ses composés soufrés sont réputés pour leur pouvoir anti-cancer. Et en prime, le chou-fleur nous fournit une bonne dose de vitamines C, B9, E, calcium, magnésium et fibres. Il a tout bon je vous dis. Ok, sauf l’odeur !

Velouté de chou-fleur au lait d'amande bio et amandes effilées dorées à la poêle

(suite…)

Velouté de panais aux pois cassés

lundi 29 décembre 2014

En cuisine, certains duos font des merveilles. Pistache-abricot, fraise-basilic, menthe-petits pois… sont des « classiques ». Prenez cette fois du panais et mariez-le avec des pois : l’alchimie est la même. Après mon velouté de panais aux pois chiches et à la figue, j’ai opté pour une recette de velouté de panais aux pois cassés. Des fibres, des minéraux, de la douceur… Un potage qui nous fait du bien sous tous ses aspects.

Velouté de panais et pois cassés

(suite…)

Soupe « détox » au fenouil & sarrasin

vendredi 19 décembre 2014

Un bol de potage détox à base de fenouil et de graines de sarrasin, ça passe tout seul (quand on aime le goût anisé du fenouil) et ça fait du bien. Cette soupe permet surtout d’offrir un peu de répit à notre estomac et foie avant (ou après) le marathon culinaire de Noël. Après les fêtes, on mise aussi sur les recettes au radis noir (salade, bouillon…) pour aider notre organisme à récupérer des excès de table (graisses saturées, alcool,…)  grâce leur effet détoxifiant. Cette recette de soupe au fenouil & sarrasin est adaptée du livre « Soupes bien-être » (éd. Larousse).

Soupe fenouil-sarrasin (détox)

(suite…)

Soupe martienne & son oeuf poché

vendredi 5 décembre 2014

Une mise au vert à l’approche de l’hiver… Ca claque dans l’assiette, ça fait un peu martien, mais ça fait drôlement du bien. Et en plus, avec cette soupe aux épinards, j’ai révisé ma technique de l’œuf poché. Je m’en sors plutôt pas mal. Une recette à réaliser aussi bien avec des pousses d’épinards fraîches, que des branches d’épinards surgelées (sans crème, hein). Cette soupe d’épinard ne vous apportera pas beaucoup de fer (Popeye, c’est un mythe) mais vous ferez en revanche le plein de fibres et de vitamines (D, B2, B9, B12…). Pour faire de ce potage un plat complet, je l’ai accompagné de riz semi-complet.

Soupe aux épinards & son oeuf poché

(suite…)

Velouté de potimarron aux châtaignes et tofu fumé

mardi 2 décembre 2014

Une vraie recette « doudou », que ce velouté de potimarron et châtaignes au tofu fumé. Plus proche de la purée mousseline que de la soupe de légumes, il caresse le palais, dès la première cuillerée. J’en mangerais des bols et des bols… Le duo potimarron-châtaigne fait mouche, une fois encore. Leurs saveurs s’accordent naturellement. Ces deux-là sont comme nés pour s’entendre.
Bonus « pratique » de cette recette : le potimarron n’a pas besoin d’être épluché. Sa peau devient très tendre après cuisson. Certaines courges, comme la butternut, sont plus coriaces… Parce-qu’un peu de fainéantise en cuisine ne fait pas de mal, j’ai opté ici pour une petite courge orangée au délicieux goût de marron. Côté garniture : vous ne trouvez pas de tofu fumé (sans gluten, notamment) ? Remplacez-le par du tofu nature, que vous ferez mariner pendant une heure dans un fond de sauce soja glutenfree additionnée – si vous en avez – de quelques cuillerées d’infusion de thé fumé Lapsang Souchong. Pas envie de tofu ? Faites poêler des champignons, comme dans ma recette de velouté de butternut, mais vous réduirez alors l’apport protéique de cette soupe. Je prépare ce velouté à l’autocuiseur. Si vous optez pour la cocotte traditionnelle, doublez les durées de cuisson.

Velouté de potimarron aux châtaignes et tofu fumé

(suite…)

Soupe coréenne au kimchi et tofu soyeux

jeudi 27 novembre 2014

Le kimshi, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un chou fermenté, relevé au piment, très populaire en Corée. Le kimshi se déguste de préférence froid, en salade, afin de profiter de ses vertus probiotiques, qui boostent notre organisme et nos défenses immunitaires. Dans cette recette, je réchauffe à peine mon kimchi dans le bouillon, pour ne pas le dénaturer. Relevée juste ce qu’il faut, cette soupe au  kimchi et tofu soyeux n’a pas besoin d’être salée : le chou l’est suffisamment. Vous pourrez visionner cette recette en vidéo tout en bas de cet article. La soupe est préparée par Shira Bocar, une cuisinière spécialisée dans la « healthy food » (nourriture saine). Toutes ses recettes en vidéo sont disponibles dans la rubrique « Eat clean » du site de Martha Stewart. Une mine d’inspiration.

Soupe de kimchi (chou fermenté coréen) et tofu soyeux

(suite…)

Velouté de haricot blanc à la crème d’amande

mercredi 26 novembre 2014

Le haricot blanc en soupe ? Une délicieuse façon de l’apprécier. Dans cette recette de velouté, j’utilise des haricots blancs borlotti secs, cinq fois moins salés (après cuisson) et près de 3 fois plus riches en magnésium que leur version en boîte. Les haricots en conserve sont cependant légèrement mieux pourvus en calcium, fer et zinc. Côté fibres, la teneur est équivalente.*
Avant de réaliser ce velouté, j’ai fait tremper mes haricots secs pendant 24 heures (oui, il faut anticiper). Cela raccourcit nettement la durée de cuisson : 30 minutes contre 1h30 (!) de cuisson (à l’autocuiseur) sans prétrempage.
En version express, utilisez une boîte de haricots blancs bio au naturel (env. 240 g égouttés) que vous ferez cuire dans de l’eau non salée (les haricots en conserve le sont suffisamment) pendant 10 minutes (en cocotte ordinaire) avant de mixer. La purée d’amande ajoutée au dernier moment apporte une dose supplémentaire de minéraux et oligo-éléments à ce velouté automnal. A la soupe !
*Source : Table Ciqual 2013

Soupe de haricots blancs à la purée d'amande

(suite…)